L’école

L’origine

           L’Ecole de Cirque a été fondée par Archaos « Cirque de caractère » à la demande de la ville d’Alès. Le Salto s‘est implanté à la Verrerie en 1987, comme lieu de résidence et de création artistique, d’animation de quartiers et d’enseignement dispensé au loisirs et scolaires. Depuis 2000, l’école est installée dans de nouveau locaux, sur le même site, devenu aujourd’hui Pôle culturel et scientifique.

De par sa vocation et l’organisation de ses activités et manifestations, elle contribue depuis 25 ans au développement du tissu artistique, culturel et social du territoire.

L’action

« Les échanges et la transmission entre élèves, enseignants et artistes sont le fondement d’une pédagogie qui s’entend, au mieux, dans une dimension d’écoute, de plaisir et d’attention. »

– Enseignement des arts du cirque auprès de divers publics : enfants, adultes, handicapés, scolaires, artistes.
– Accueil d’artistes et de compagnies en résidence.
– Mise en place d’événement tels que les pistes d’envols ou La Semaine du cirque.

Les locauxlesalto cours

 Installé sur le site des anciennes houillères, le Salto dispose de locaux d’une superficie de 300 m2
- Un espace de danse / expression corporelle
- Une salle d’activités modulable de 200m² (comprenant une structure de trapèze volant)
- Un espace d’accueil, deux bureaux, vestiaire et sanitaires.


Agréments

L’école est adhérente à la Fédération Française des Ecoles de Cirque (FFEC) et respecte à ce titre la charte de qualité de l’enseignement des Arts du Cirque soumise à l’accord-cadre signé par les ministères de la Culture, de la Jeunesse et des Sports. L’association bénéficie également de l’agrément Jeunesse et Éducation  Populaire.

Informations complémentaires

LE SALTO – ECOLE DE CIRQUE D’ALES

Pôle Culturel et Scientifique
155 rue du Faubourg de Rochebelle
30100 ALES
04 66 30 14 90 – contact(at)lesalto.com

Association loi 1901. Créé en 1987
RNA : W 30100 0203
N° SIRET : 347 674 772 00020
Code APE :  85.52 Z
Agrément Jeunesse et Éducation Populaire n° 30/JEP/05/09